HYD&AU, un ancrage en Nouvelle-Aquitaine : fruit de l’histoire et opportunité de développement

Si le groupe HYD&AU affirme aujourd’hui des ambitions nationales, voire internationales, il n’en oublie pas pour autant son ancrage en Nouvelle-Aquitaine. Il profite à cet effet de nombreux dispositifs mis en place par le conseil régional pour accompagner les entreprises de son territoire.

Si savoir où l’on va est important, savoir d’où l’on vient l’est tout autant. La croissance de ces dernières années permet à HYD&AU (Hydraulique & Automation) de proposer une offre globale en mécatronique sur le plan national. Le groupe n’en n’oublie pas pour autant son ancrage néo-aquitain.

 

Cet ancrage est d’abord le fruit de l’histoire : ATH a vu le jour en 1977 à Libourne. C’est depuis cette ville que la société s’est développée pendant près de 20 ans avant de déménager à Vayres, entre Libourne et Bordeaux. De même les premières ouvertures d’agences (Pau et Limoges) ainsi que les opérations de croissance externe (Saintes, Fauillet, Montesquieu) ont été menées en Nouvelle-Aquitaine.

 

Le déploiement national a ensuite conduit à un déploiement au-delà du Sud-Ouest. Actuellement, sur les 325 collaborateurs que compte HYD&AU, 200 sont basés en Nouvelle-Aquitaine. Assez logiquement, le siège social est situé depuis un an dans la capitale régionale, à Bordeaux.

 

« Cette implantation dans une ville particulièrement dynamique nous permet d’afficher notre dimension nationale et de capitaliser sur l’image très forte de Bordeaux, cela nous permet également de profiter de connexions rapides avec le TGV et l’aéroport et donc d’accueillir plus facilement clients et collaborateurs. Enfin, la situation au cœur de Bordeaux constitue un atout pour le recrutement dans les fonctions supports » explique David COUILLANDEAU, président du groupe HYD&AU.

 

HYD&AU, « une pépite industrielle » en Nouvelle-Aquitaine

L’ancrage néo-aquitain est également une chance au regard de l’accompagnement proposé par le conseil régional : Club des ETI (Entreprise de taille intermédiaire), aide au recrutement ou à l’investissement, programme Usine du futur, accélérateur ETI… HYD&AU profite des nombreux dispositifs mis en place pour faire grandir les entreprises régionales.

Au sein du Club des ETI, HYD&AU côtoie les 72 entreprises néo-aquitaines qui emploient entre 250 et 4999 salariés. Comme 350 entreprises en Nouvelle-Aquitaine, HYD&AU a été retenu dans le cadre d’Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour intégrer le programme Usine du futur. Le groupe a ainsi pu profiter d’un pré-diagnostic et d’un accompagnement pour le déploiement de son ERP. Avec « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs », 23 entreprises à très fort potentiel de développement, dont HYD&AU, bénéficient d’un parcours sur 2 ans constitué d’actions sur mesure : diagnostic de l’entreprise portant sur une dizaine d’items (organisation RH, international, croissance externe, transformation digitale, développement commercial…), missions de conseil ciblées et sessions de formation dispensées par des intervenants de HEC…

« La Région Nouvelle-Aquitaine est très impliquée dans la vie des entreprises et se mobilise pour les connaître, les suivre et les accompagner. Pour moi, qui suis né à Libourne, et dont l’ancrage d’HYD&AU me tient particulièrement à cœur, ce soutien est une chance dont il faut se saisir. » David COUILLANDEAU